Tu veux savoir si voyager enceinte c’est possible ? Je vais tenter de répondre à THE BIG QUESTION dans cet article.

Voyager enceinte : la version de la Maman !

THE BIG QUESTION ! Est ce qu’on peut vraiment voyager enceinte ? Bien sûr que non, dés que tu es enceinte, tu es en porcelaine et il ne faut surtout plus bouger. A prendre bien sur au 1000ème degré !

Très clairement, je ne compte plus le nombre de fois où j’ai entendu cette phrase : profites-en maintenant et voyages, quand tu auras un enfant, tu ne pourras plus… Je pense que c’est LA réflexion qui me met le plus hors de moi, car NON, la vie ne s’arrête pas quand on décide d’avoir un enfant, et heureusement :-). Et je te rassure, elle ne s’arrête pas non plus quand on est enceinte ;-).

Attention, je te livre ici mon expérience personnelle, je ne suis ni spécialiste, ni médecin et il est donc conseillé à chacune de voir avec son médecin ce qui est le mieux pour toi (le mien est totalement cool, et comme il lit mon blog, je lui fais un p’tit coucou ;)).

Voyager enceinte, en 3 trimestres

Le 1er trimestre

J’ai découvert assez tôt que j’étais enceinte. A  2 semaines je m’en doutais déjà et j’ai eu confirmation à 3 semaines (bim, le 6ème sens sur-developpé). J’hésitais entre l’excitation et l’angoisse, mais c’était juste incroyable ! Difficile de ne pas s’emballer et de le dire à tout le monde.

Mais ce petit secret, entre Arno et moi, c’était bien cool pendant les premiers mois.

Surtout que j’ai eu beaucoup de chance car je n’ai pas du tout eu de nausées ce 1er trimestre ! Rien de rien, nada ! Moi qui me disais qu’avec la chance que j’ai, je serais le nez dans la cuvette pendant 3 mois et bien rien du tout ! Forcément ça aide pour voyager :-).

Du coup pendant le 1er trimestre, mon p’tit haricot s’est promené à Porto, à Prague, au Lac de Côme et au Mexique ! Je n’ai vraiment rien changé à mes habitudes pour ces voyages. Mis à part un peu de fatigue et le ventre qui tire un peu en fin de journée, tout allait bien.

Porto couple grossesse blog voyage Lovelivetravel

A Porto j’étais enceinte de… 2 jours !!! On ne savait pas encore ce qui nous attendait 🙂

 

Prague grossesse blog voyage LoveLiveTravel

A Prague, on faisait notre 1er voyage en tant que futurs parents, on le savait depuis 2 jours et c’était plutôt cool 🙂

 

Le Mexique est plutôt tombé à pic, parce que mon ventre a commencé à s’arrondir à ce moment là. C’est plus facile de le cacher à l’autre bout du monde (astuce ;-). Il y a fait très chaud donc je m’hydratais beaucoup. Je n’ai pas non plus fait de gros treks de 4h sous 40 degrés. Et heureusement qu’Arno aime conduire, parce que du coup, moi je dormais pendant tous les trajets. Pratique d’emmener un chauffeur personnel en voyage.

Finalement, le plus frustrant, c’est la nourriture !!! Comme la plupart des femmes, je ne suis pas immunisée contre la toxoplasmose. Ce qui veut dire, plus de bon fromage dégoulinant, pas de viande crue, pas de charcuterie… Quel supplice pour la gourmande que je suis ! Mais bon, je n’ai pas non plus été trop stricte. Je mangeais tous les fromages à pâte dure, sans trop me poser de questions, je ne relavais pas ma salade chaque fois. On ne peut pas dire que j’étais une stressée.

Par contre, je vais te parler de la gestion des émotions !! J’étais devenue une vraie madeleine, ce qui faisait bien marrer Arno de me voir chialer devant n’importe quelle émission/série TV ou animal qu’on croisait sur la route.

Le 2ème trimestre

Bon là, pas de bol, ça s’est compliqué pour moi. Tu vas entendre partout  » le 2ème trimestre c’est magique, le ventre s’arrondi, on est en pleine forme, on a plus de nausées, un vrai bonheur ».

Alors je t’arrête tout de suite : il n’y a pas de règles, et ce n’est pas vrai pour tout le monde !

Pour moi, au début du 2ème trimestre, les nausées ont commencé et je me sentais juste moche… D’ailleurs, on en parle du mot grossesse ?? Qui a eu cette idée d’inventer un mot pareil ?

« Alors comment va la GROSSEesse ?  » (encore pire en Espagnol : t’es « embarassada »). Déjà, je ne me sentais pas à mon summum de beauté à tendance méga-bonnasse. Ensuite, je ne rentrais plus dans mes fringues habituelles, et, en prime, mon bidou n’étant pas encore méga sorti, j’avais juste l’impression d’avoir fait quelques repas de trop… Aller, un peu de courage, ça va passer.

Le pire pour moi, c’était surtout les nausées, accentuées en voiture. Et pas de chance, j’adore les road trip.

Ca ne m’a tout de même pas empêché de voyager pendant ce 2ème trimestre. Le petit avocat a été se relaxer dans le pays de Fayence,

voir les jeux romains de Nîmes,

France Nîmes grossesse blog voyage LoveLiveTravel

passer un WE, un peu pluvieux, dans l’Eure,

Eure France grossesse blog voyage LoveLiveTravel

fait le tour des Châteaux de la Loire (d’ailleurs, mon mal des transports est décuplé enceinte, donc prendre un petit avion pour voir le tout d’en haut : mauvaise idée )

Loire France grossesse blog voyage LoveLiveTravel

découvrir l’Islande pour un super road trip,

Islande grossesse blog voyage LoveLiveTravel

et pris le soleil en République Dominicaine.

Le plus dur pour moi, çà a été l’Islande. J’avais régulièrement de violentes nausées. Heureusement qu’il n’y avait pas grand monde et qu’Arno pouvait arrêter la voiture à tout instant. Sans compter sur l’odeur d’œuf pourri des geysers : on en parle ?

Néanmoins, j’ai bien profité de cette superbe expérience et adoré visiter l’Islande. C’était canon malgré ce petit désagrément !

Quelques semaines plus tard, je m’envolais pour la République Dominicaine ! Bien que baby soit un baby d’hiver, on dirait qu’il préfère la chaleur ! Mon voyage en République Dominicaine était top ! J’ai suivi tout le monde (presque) sans soucis, j’ai juste évité le cheval et les Mojitos. Mais pas de soucis pour les randonnées, le snorkeling et le quad ! Et puis je laissais les autres danser la batchata toute la nuit, parce que moi, à 21h, j’étais complètement HS. Un superbe souvenir ce voyage !

 

Ensuite, on est partis faire un petit tour à Malte, mais là ça a été un peu dur… Une chaleur vraiment  écrasante qui n’était pas facile à supporter. Arno était un amour et cherchait des plages pour me mettre à l’eau, pour que je me rafraîchisse ;-).

Malte grossesse blog voyage lovelivetravel

Dernier voyage du 2ème trimestre : Les Seychelles !

On cherchait une jolie destination, pas sous forme de road trip, pour une fois… Et on est tombés d’accord sur les Seychelles ! On a eu la chance de voyager avec Air Seychelles et en business. Le voyage n’a d’ailleurs pas super bien commencé, et on a même faillit annuler au dernier moment. Je suis tombée malade l’avant veille… 40° de fièvre, vomissements à répétition, bref, le bonheur ! Finalement mon médecin m’a donné le OK.

Avion Seychelles grossesse blog voyage lovelivetravel

Néanmoins, le temps de me remettre, ma 1ère semaine aux Seychelles n’a pas été paradisiaque. La fièvre était tombée mais je continuais à être malade, je toussais beaucoup et çela m’empêchait de dormir. Je ne pouvais rien manger et j’étais vraiment très fatiguée. Heureusement que j’ai un mari absolument incroyable, patient et attentionné :-). Je me suis doucement remise et j’ai pu profiter pleinement du reste du séjour qui était incroyable !

Bref, qui a dit qu’on ne pouvait pas voyager enceinte ?!?

 

Le 3ème trimestre

Pour l’été, on a déjà pas mal épuisé nos congés, du coup on profite de Paris en Août, sans les parisiens, un vrai bonheur !

Ça ne m’a pas empêché de filer un WE à Marseille

et de passer 1 semaine, à me reposer, à L’île de Ré et l’Île d’Oléron !

Petits conseils pratiques pour bien voyager enceinte

  • Le Doliprane fait des miracles pour les maux de tête.
  • Quand ton ventre commence à pas mal se voir, n’hésite pas à demander un certificat à ton médecin, en indiquant la date de début de grossesse et/ou d’accouchement, qui précise que les voyages en avion ne sont pas contre-indiqués. On me la demandé pour mes derniers voyages, et sans preuve officielle de date de grossesse, la compagnie peut te refuser l’accès à bord.

D’ailleurs bien vérifier sur chaque compagnie jusqu’à quand tu peux voyager en avion. Les limites ne sont pas les mêmes.

  • Toujours avoir quelque chose à grignoter. J’avais vraiment réduit mes portions rapidement (plus de place) mais j’avais faim plus souvent.
  • On m’a pas mal posé la questions sur les vaccins ou maladies tropicales (Zika notamment). Comme tu as pu le lire, nous n’avons pas fait de voyages dans des pays où des vaccins spécifiques étaient nécessaires (je suis à jour dans mes vaccins « classiques »). Pour Zika, notre voyage au Mexique était déjà prévu avant baby chou, du coup je me suis renseignée : la péninsule du Yucatan n’était pas une zone à fort risque. En me renseignant, j’ai aussi vu qu’il y avait eu des cas de Zika dans le Sud de la France et autres endroits soit disant « safe ». Du coup j’ai pris plein d’anti-moustique et me badigeonnais tout le temps. Mon doc m’a prescrit un test en rentrant, pour être sûr que je ne l’avais pas attrapé (ton cher et tendre aussi aura droit à sa prise de sang test car il n’y a pas forcément de symptômes chez l’adulte, pour Zika, qui se transmet par les câlins 😉 (Oui oui,tu peux aussi en faire enceinte !).
  • N’écoutes que d’une seule oreille les « bons conseils » de chacun. Si j’écoutais tout le monde, je me mettais en mode hibernation et je ne sortais plus de chez moi. Sois attentive à ce que ton corps te dira. Il n’y a que toi qui saura ce qui est bon ou pas.
  • Ne change pas complètement tes habitudes. Tu es sportive ? Alors reste active, en écoutant ton corps, crois moi il te dira quand tu en fais trop.

Pour conclure en beauté

Globalement, je n’ai pas vraiment apprécié ma grossesse.  Et ce n’est pas grave ! En fait, je n’aimais pas ne plus me sentir maître de mon corps, le voir changer autant, être malade, être fatiguée. Je suis assez active et n’avoir plus de souffle après avoir grimpé une trentaine de marches me frustrait beaucoup. Mal dormir, me sentir aussi lourde que mon homme, et autres désagréments. Mais cela ne m’a pas empêché de voyager enceinte ;-).

Important également : la seule règle, c’est qu’il n’y a pas de règles. Mon 1er trimestre s’est bien passé, le 2ème était le pire (j’étais malade, fatiguée, me sentais moche) et le 3ème était super ! J’étais en pleine forme, j’adorais mon ventre qui s’arrondissait, je sentais mon baby bouger. Et pourtant tout le monde te dira que le mieux, c’est le 2ème trimestre :-), comme quoi !

J’adorais savoir que je portais mon petit mec, j’avais vraiment hâte de le rencontrer (même si, soyons honnête, ça reste très abstrait avant qu’il ne soit vraiment là (on le sait mais on ne se rend pas vraiment compte).

C’est ça, la « magie » de la grossesse. C’est rempli de contradictions, de frustrations, d’angoisses, de joies, de découvertes et finalement c’est tellement dingue de fabriquer un mini être humain…

 

Bonus : petit guide pratique à destination de l’entourage (plus ou moins proche)

L’annonce

L’annonce de la grossesse aux proches/amis (et inconnus qui le remarquent) : on y pense depuis le début. Comment va t’on vous l’annoncer ? Original ou pas, c’est un grand moment pour les futurs parents et on a super hâte de voir vos têtes. Du coup, il est interdit de répondre « je m’en doutais ! ». Et encore moins : « je m’en doutais, j’ai bien vu que tu avais grossi »… bon autant te dire que là, tu démoralises direct la future maman…

A 3 mois de grossesse, on a grossi, mais pas de bol, on n’a pas encore forcément ce petit ventre rond tout mignon, on ne le sent pas bouger, et même si on le sait, on se sent juste grosse ! Donc pas besoin de nous le rappeler. (cf plus haut le 2ème trimestre ;-).

Tu vas te marrer aussi avec les meilleures réponses que tu obtiens quand tu annonces une grossesse :

  • « C’était voulu ? ». Euh non, bien sûr. Je me trimballe avec un gros ventre partout juste pour le plaisir tiens !
  •  » C’est le 1er » ? Là encore, qu’est-ce que ça change ?

En bref, quand on t’annonce une grossesse, tu peux juste répondre « Félicitations c’est cool ».

Pendant la grossesse

On voit une bonne partie du corps médical, entre gynéco, médecins, urgences si besoin, maternité, sage-femme, anesthésiste, on est au courant de ce qui va nous arriver, on peut poser les bonnes questions aux bonnes personnes. Du coup, désolée, mais on n’a pas forcément envie de « vos bon conseils ! ». Ça vaut pour tout le monde. Chaque grossesse est tellement différente…

Petit florilège de ce que j’ai entendu pendant ma grossesse : « Ah mais tu ne devrais pas manger ça, c’est pas bon pour le bébé », « t’es sûre tu veux pas une coupe de champagne, moi je ne me suis pas privée de temps en temps pendant ma grossesse »,  « quoi ? Tu ne veux pas allaiter? Mais c’est ce qu’il y a de mieux pour ton enfant, fais pas l’égoïste », « non mais n’achète pas de vêtements dans cette taille, il ne les mettra que quelques jours/semaines », « tu ne devrais pas boire de café », « t’as un ventre vachement gros/pas assez gros pour X mois », « tu ne devrais pas prendre l’avion c’est pas bon pour le bébé », « tu ne devrais pas prendre la voiture, c’est pas bon pour bébé », et j’en passe ! Stopppp.

J’ai gardé la meilleure pour la fin : « profites-en pour te reposer, après ta vie s’arrête » (accompagné d’un petit regard de désespoir). J’ai voyagé enceinte quasiment jusqu’à la fin, tu crois que je vais arrêter quand babylove sera là ? Nannnnnn !!!!

Bref, si on a besoin de vos conseils, on saura venir vous voir et vous demander. Si on ne le fait pas c’est qu’on n’en veut pas.

Ah, et n’essaye même pas de me parler de ton accouchement ! Très franchement, je ne veux rien savoir ! (sauf si je te le demande). Savoir que ton accouchement a été terrible ou formidable, a duré 24h, qu’on a sorti ton bébé avec des forceps, qu’il respirait pas à la naissance, qu’il avait une tête énorme, que toi à ton époque y’avait pas de péridurale donc bon pas la peine d’angoisser, et j’en passe…. Rien de mieux pour traumatiser une future maman sur l’accouchement.

Et sois patient et indulgent… les hormones sont incontrôlables pendant 9 mois, on passe du rire au larmes sans raison, on s’énerve pour rien et en même  temps on est heureuse de tout. C’est un peu comme si tu étais droguée pendant 9 mois quoi… Très franchement, mon Arno mérite une médaille pour avoir été si patient, si adorable, si aimant et si formidable pendant tout ce temps…

Bref, je ne veux pas faire des généralités, mais vis ta grossesse comme tu l’entends. Et n’oublie pas, voyager enceinte, c’est possible et c’est très fun !

Seychelles grossesse blog voyage lovelivetravel

 

(c) Love Live Travel - Reproduction interdite !!!