Stéphanie te propose un road trip en Norvège de 2 semaines, en famille. Glaciers, jolies villes et découverte sont au programme.

Road trip en Norvège :  présentation

L’auteur de ce road trip en Norvège

Je m’appelle Stéphanie (@yolysimscakes sur instagram). J’ai 35ans, je suis mariée, maman de deux petites filles de 5 et 8 ans et professeur des écoles. Mes passions, en dehors du travail, sont la danse, la musique (je pratique le violon), la pâtisserie – en particulier le cake design – et surtout les voyages (d’où le récit de ce road trip en Norvège). On essaie de partir au moins une fois par an en voyage tous les 4 et on en revient toujours enchantés.

La conception du road trip en Norvège

Cet été, nous sommes partis deux semaines en Scandinavie pour visiter la Suède (4 jours) et surtout la Norvège du Sud avec ses fjords (10 jours). J’ai préparé et organisé le voyage seule de A à Z (en parcourant les blogs, sites d’agences de voyages et divers guides) et tout s’est bien ficelé, nous n’avons pas eu de mauvaises surprises. Une fois les billets d’avion achetés (5 mois à l’avance), et la voiture de location réservée, j’ai tracé l’itinéraire (bien sûr il a bougé plusieurs fois car je retrouvais toujours quelque chose à rajouter !) et une fois celui définitif, j’ai réservé tous les logements (mais toujours remboursables jusqu’à 24h avant au cas où changement de plan et nous en avons justement profité car sur place nous avons finalement changé deux jours de notre itinéraire en fonction du temps). Cela prend du temps mais j’y trouve toujours énormément de plaisir, ça fait aussi partie du voyage ;-). Vous trouverez tous les aspects pratiques et budget à la fin de l’article après l’itinéraire en détail.

Carte

Carte indicative de ce road trip en Norvège. A vous ensuite de construire votre road trip à votre guise.

L’itinéraire de ce road trip en Norvège

Itinéraire

3200km au compteur lorsque nous avons rendu la voiture, suite à ce road trip en Norvège :

  • Jour 1 : Suède/Stockholm (la capitale)
  • Jour 2 : Stockholm, Västeras, Örebro
  • Jour 3 : Karlstad, puis arrivée en Norvège : Hamar et Lillehammer
  • Jour 4 : Otta et ses alentours puis Andalnes avec la route des Trolls
  • Jour 5 : Geirangerfjord et Olden
  • Jour 6 : Briksdalsbre, Brevatnet, Borgund
  • Jour 7 : Sognefjord, Aurland, Bakka à Gudvangenfjord (photo Itinéraire)
  • Jour 8 : Bergen
  • Jour 9 : De Hardangerfjord à Odda
  • Jour 10 : Preikestolen à Lysefjorden, Joperland, Forsand
  • Jour 11 : Roldal, Morgedal, Kongsberg
  • Jour 12 : Oslo (la capitale)
  • Jour 13 : Oslo puis retour en Suède/Strömstad
  • Jour 14 : Gränna, Norrköping puis Stockholm pour reprendre l’avion

Tu peux également retrouver un autre article sur un road trip en Norvège.

Jour 1 : Suède, Stockholm

Arrivée en Suède

Nous sommes partis de chez nous tôt le matin, pour décoller de Bruxelles à 10h et arriver à Stockholm à 12h30. A 14h00, nous déposions nos valises dans notre appart-hôtel et notre voiture en parking sous-terrain juste à côté de l’hôtel pour ensuite découvrir la ville à pied. Nous n’avons pris aucun transport durant ces 24h à Stockholm car la ville n’est pas immense mais il y a un service de métro et de bus si besoin.
Nous nous sommes baladés de 14h00 à 20h00. Cette capitale est située sur un vaste archipel de la mer Baltique et elle est composée de 14 îles mais assez petites et reliées par des ponts.

Découverte de Stockholm

Pour ce premier après-midi de visites nous avons choisi de commencer par visiter Norrmalm : c’est le cœur de la ville, où nous avions notre hôtel, c’est un quartier moderne avec beaucoup de boutiques, idéal pour une session shopping et admirer les constructions récentes.

Puis nous nous sommes baladés sur la toute petite île de Gamla Stan : quartier historique médiéval avec de jolies maisons colorées, des petites ruelles, le palais royal, la cathédrale et le musée Nobel. Un véritable coup de cœur pour ce quartier.

Et pour finir nous nous sommes rendus sur l’île de Sodermalm située au sud de la capitale : le quartier chic de la ville avec la célèbre rue Götgatan : ses places branchées et ses boutiques suédoises, le Sofo et sa zone pavillonnaire et la petite place de Nytorget.

En un après-midi, on a déjà eu un bel aperçu de la ville qui nous a ravi.

Nuit au Birka Hostel

Jour 2 : Stockholm, Västeras, Örebro

Suite de la visite de Stockholm

Pour ce deuxième jour de voyage, nous avons continué de visiter Stockholm de 9h00 à 14h00 avant de prendre la route.
Nous avons commencé par le quartier de Ostermalm avec sa grande place principale, ses quelques boutiques, son grand marché couvert et sa longue rue Strandvagen le long de la mer baltique avec son port et ses jolis bateaux.

Nous nous sommes rendus ensuite sur l’île de Djurgarden : petite île qui regroupe la plupart des grands musées de la ville (comme le musée Vasa, le musée nordique ou encore le musée ABBA), son grand parc vert Skansen.

Puis nous avons fini par l’île de Skeppsholmen avec son célèbre pont aux couronnes dorées d’où on a une jolie vue sur les autres quartiers de la ville, un tout petit port et aussi beaucoup de verdure, c’était très agréable de s’y promener.

Début du road trip en Norvège

A 14h00, nous quittons Stockholm après 24 heures dans la capitale suédoise qui nous ont enchanté. C’est parti pour le début du road trip en Norvège.
Après une heure de route nous nous arrêtons à Västeras pour une petite heure où nous visitons le centre ville avec sa grande église, ses maisons typiques suédoises en bois, son hôtel de ville moderne et sa grand place où il fait bon vivre.

Nous sommes repartis pour 2 heures de route direction Örebro où nous avons loué une maison pour la nuit (en chemin nous nous arrêtons dans la célèbre enseigne IKEA !). Nous avons adoré notre logement typique en pleine nature avec les champs derrière. C’était mignon et cosy. Après avoir posé les valises, en fin de journée nous sommes allés en centre ville pour se balader dans le quartier de Kompassen et voir le château de la ville. C’était une jolie découverte.

Etape de 210kms pour ce road trip en Norvège

Nuit à Örebro

Jour 3 : Karlstad, Hamar et Lillehammer

Karlstad

Nous avons pris la route direction la Norvège tout en traversant la campagne suédoise où nous avons fait un arrêt durant la matinée : à Karltad, où nous avons fait une courte balade autour de l’hôtel de ville, la plage aménagée et la rue principale mais nous n’avons pas trouvé cette ville très jolie, de plus il faisait froid donc le petit tour s’est fait rapidement.

Hamar

Quand nous sommes arrivés en Norvège c’était l’heure du repas, nous nous sommes arrêtés à Granli au bord du lac pour déjeuner. Nous sommes déjà sous le charme des paysages norvégiens que l’on observe tout autour de nous. Après à nouveau 2 heures de route, nous avons fait un long arrêt à Hamar : visite de son centre ville puis promenade au bord des rives du lac Mjosa, où une belle aire de jeux et de détente est aménagée, ce fut très agréable pour le goûter. Ensuite nous sommes allés visités les vestiges de la cathédrale et au musée d’histoire.

Lillehammer

Enfin, dernière partie de la route où nous nous sommes arrêtées à Lillehammer pour la nuit, où nous avons loué une maison en bois typique rouge également comme la veille, sur les hauteurs de la ville. Celle-ci est connue pour y avoir organisé les jeux olympiques de 1994. Après avoir déposé nos valises nous avons donc visité le centre ville avec ses ruelles piétonnes et nous nous sommes rendus au célèbre tremplin de ski construit en 1994 et duquel on a une jolie vue sur la ville.

Etape de 430kms pour ce road trip en Norvège

Nuit à Lillehammer (alternatives booking)

Jour 4 : Otta, Andalnes et route des Trolls

Route des Trolls

Durant cette matinée nous avons pris la route Nationale E6 qui monte de Lillehammer à Andalsnes pour faire la célèbre route des trolls l’après-midi. Nous avons fait quelques arrêts visites tout au long de cette matinée et surtout beaucoup de stops photos car le paysage est si époustouflant, on ne peut s’empêcher de le photographier sans cesse ! Non loin de Lillehammer sur notre route, nous nous sommes arrêtés d’abord voir une Stavkirke : les célèbres églises en bois debout typiques de la Norvège. Pour notre « première » c’était celle de Ringebu.

Otta

Ensuite, nous avons fait un petit arrêt balade à Otta où nous étions émerveillés par la couleur de l’eau et la jolie vue du haut de la ville. Cela s’annonce prometteur pour la suite du voyage.

Andalsnes

Nous continuons la route en passant par Dorve et Dombas. Ça y est, nous arrivons dans les hautes montagnes et les fjords avec des paysages à couper le souffle. En arrivant à Andalsnes, nous nous arrêtons pour déjeuner au niveau d’un spot merveilleux – la couleur de l’eau différente à chaque endroit où nous nous arrêtons nous subjugue.

L’après-midi, nous avons donc emprunté comme prévu la route de trolls « Trollstigen » de Andalsnes à Valldal et ce fut vraiment impressionnant. Tout d’abord, petit tour à la boutique pour « poser » avec les trolls et le célèbre panneau. Puis, nous avons fait le chemin en voiture, la route est très étroite (pas facile quand on croise des bus ou camping cars !) et très sinueuse mais on la monte lentement, on ne s’en rend pas trop compte. Tout le long on y croise des « trolls » (grosses pierres avec mousse verte déposés au bord de la route) et de jolies cascades. Arrivés en haut, il y a une grande plate-forme (on dépose d’abord la voiture au parking et on marche pour l’atteindre) d’où on peut observer la route empruntée et effectivement, cela donne le vertige, mais la vue est magnifique !

Eidsdal

Puis, nous avons repris la route pour nous rendre à Eidsdal où nous dormons pour la nuit. Il faut alors obligatoirement traverser le Geirangerfjord en ferry. La traversée est assez courte (20min) et les bateaux sont réguliers (toutes les 15/20 min) donc on n’attend pas trop longtemps. Nous l’avons pris plusieurs fois tout au long des vacances et c’était un plaisir à chaque traversée d’admirer le paysage depuis le cœur du fjord. Les filles avaient l’impression de faire souvent du bateau (nous n’avons donc pas fait de mini croisière sur le fjord durant le voyage car déjà avec les ferry nous faisions beaucoup de traversées).

Norddal

Arrivés à Eidsal (où nous avions un bungalow dans un camping standing pour la nuit), comme il faisait très beau et très chaud, après avoir déposés nos valises, nous avons décidé de passer la fin d’après-midi à Norddal non loin du camping, où un coin baignade est aménagé et nous avons bien fait car il n’y avait pas beaucoup de monde. Comme l’eau était plutôt bonne, nous avons piqué une petite tête, magique !

Etape de 350kms pour ce road trip en Norvège

Nuit au Eidsdal camping og Feriehus

Jour 5 : Geirangerfjord & Olden

Geirangerfjord

Après nous être rapidement baladés dans Eidsdal, nous avons repris la route avec un premier arrêt : au Eidsvatnet Lake Viewpoint et un faire petit tour rapide au bord du lac. Nous étions seuls et avec la fraîcheur du début de matinée, nous avons apprécié cette quiétude.

Puis nous avons été admirer le Geirangerfjord depuis plusieurs points de vue. Ce joli fjord est une branche de 15 km du Storfjord, où, au fond, il y a le village de Geiranger où nous nous sommes arrêtés. On y croise beaucoup de bateaux de croisière, c’est un coin assez touristique et connu. Tout d’abord nous nous sommes arrêtés au point de vue de Ornesvingen, comme nous étions assez tôt le matin il y avait peu de monde. C’était la vue du fjord que j’avais tant hâte de voir et je n’ai pas été déçue, avec le soleil la couleur de l’eau était si belle !

Flydalsjuvet Rock

Puis nous avons fait un deuxième arrêt au Flydalsjuvet Rock en montant sur les hauteurs du village. On peut grimper sur les roches et admirer le bout du fjord en contre-bas et il y a plusieurs parkings et arrêts aménagés tout au long de la montée. Au fur et à mesure de cette montée, le froid se fait ressentir et on croise de la neige et beaucoup de jolies cascades.

Dalsnibba Monttain Plateau

Nous avons ensuite continué la route direction le Dalsnibba Monttain Plateau : la plus haute vue sur le fjord de Geiranger. En montant, on s’est arrêté plusieurs fois pour prendre des photos et surtout marcher à côté des nombreuses cascades. Tout en haut pour accéder au parking il faut payer 15€ mais ça vaut vraiment le coup pour le panorama découvert. Par contre, il y fait très froid, il faut se s’habiller chaudement alors qu’en bas il faisait déjà chaud ! Il est situé à 1476m d’altitude, et en haut, il y a une grande plate-forme pour y admirer la vue et escalader la roche (nous nous sommes un peu aventuré). Ce sommet est encore un peu enneigé pour notre plus grand bonheur ! Quelle diversité de paysage en quelques heures, nous sommes sous le charme de ce pays.

Nous sommes ensuite redescendus sur l’autre versant, on s’est arrêté en chemin à Hjelledalen, un petit village d’altitude occupé uniquement l’été où nous avons pique-niqué puis repris la route direction Loen et le sentier de Kjenndalbreen.

Glacier de Kjenndal

Nous avons fait une petite randonnée d’une heure (mais pas si facile car sentier caillouteux) pour atteindre et admirer le glacier de Kjenndal. C’est magnifique mais dommage il ne reste pas beaucoup de glace à cette époque et surtout à notre aire où l’on se rend compte de la fonte des glaces. L’heure du retour se fait avec tout autant de plaisir où on apprécie le paysage d’un autre point de vue.

Juste à côté de ce sentier de randonnée se trouve le village de Olden où nous avons loué une superbe et grande maison avec vue sur le glacier Briksdal de Jostedal, on s’y est beaucoup plu pour la soirée et la nuit.

Etape de 150kms pour ce road trip en Norvège

Nuit à Olden (alternatives Booking)

Jour 6 : Briksdalsbre, Brevatnet & Borgund

Glacier Briksdalsbre

Le lendemain matin, au réveil, direction le glacier Briksdalsbre pour l’observer de plus près. Comme nous avons dormi juste à côté, pas besoin de faire de route. Nous avons entamé une jolie ascension à pied. C’est le plus grand glacier de Scandinavie et l’hiver on peut, avec un guide, y faire des randonnées sur glace (l’été comme nous étions hélas il avait bien fondu…). Le départ de la randonnée se fait depuis le Melkevoll Bretun. Elle dure environ 1h30. Mais on peut louer des petites voitures électriques si besoin. L’ascension est assez facile car le chemin est bien aménagé et plutôt plat dans l’ensemble. Tout au long de la route, il y a des panneaux indiquant jusqu’où allait le glacier autrefois (encore une fois désolant de voir qu’il fond autant et aussi vite!). On y croise une cascade telle qu’un arc en ciel se forme sans cesse en dessus, c’est vraiment superbe. On traverse des petits ponts (sur l’un nous sommes bien éclaboussés par la cascade), on monte des escaliers, on croise une petite ferme avec des chèvres, on traverse un bout de forêt puis on arrive au bord du glacier. En début de matinée, il est à l’ombre. L’eau fond et coule énormément (on trempe à peine une main car elle est gelée forcément!) et il ne reste pas beaucoup de glace mais la roche autour est magnifique. On reste plusieurs longues minutes puis, quand plusieurs voiturettes de touristes commencent à envahir l’espace, on fait chemin inverse et en redescendant, on admire tout autant l’autre versant. Une bonne mise en jambe mais qui valait le coup (comme toutes les randonnées que l’on a faites ici!).

Fjaerland

Nous reprenons ensuite la route direction Fjaerland. En chemin on ne peut s’empêcher de s’arrêter toutes les cinq minutes prendre des photos tellement le paysage est sublime. On voit beaucoup de maisons avec des toits végétaux qui se fondent dans la nature c’est superbe. La couleur de l’eau est juste parfaite et on trouve encore un joli endroit pour manger le midi. Tout au long de la route il y a plein d’espaces pour les piques-niques, on a toujours trouvé des tables libres, c’est loin d’être envahi par les touristes comme coin, pour notre plus grand bonheur !

Glacier de Boyabree

Nous arrivons ensuite au glacier de Boyabreen : pas de randonnée, le parking se trouve à 500m du pied du glacier donc petit arrêt rapide. Là encore, la fonte est impressionnante, d’ailleurs nous observons et ramassons des blocs de glaces qui tombent dans l’eau – qui est forcément très froide mais qui n’a pas la jolie couleur que l’on peut croiser à d’autres endroits.

Laerdal

Enfin, pour rejoindre notre logement du soir à Laerdal, nous reprenons la route, et devons à nouveau prendre le ferry à Sogndal pour traverser le Sognefjord (le plus long fjord du pays). Nous poussons un peu jusque Borgund pour voir l’une des plus grande Stavkike et, après avoir posé nos valises, nous nous détendons au bord d’un lac – personne aux alentours !

Etape de 280kms pour ce road trip en Norvège

Nuit à Laerdal

Jour 7 : Sognefjord, Aurland, Bakka à Gudvangenfjord

Aurland

Nous prenons la route assez tôt ce matin là pour rejoindre Aurland. Ce qui est typique aussi, en Norvège, ce sont les tunnels très très longs que nous empruntons régulièrement (pas le choix pour traverser les montagnes, sinon par les petites routes il faudrait des heures et des heures !). Ce matin là, nous empruntons le plus long tunnel routier du monde (eh oui ! Et pour les claustrophobes comme moi ce fut dur dur!) : le tunnel de Laerdal qui mesure 25km de long. Il a un joli éclairage mais on est contents quand même quand on en sort. Sinon les tunnels que nous empruntions tous les jours et souvent plusieurs fois par jour, étaient entre 5 et 15km en moyenne.

Quand nous arrivons à Aurland, à 9h, nous sommes directement montés au point de vue de Stegastein avec sa plate-forme qui surplombe le Naeroyfjorden. Et quelle jolie vue nous découvrons. Et c’est encore plus beau en redescendant (même si la route est très sinueuse!) où nous nous arrêtons à nouveau quelques instants pour admirer le paysage. Nous passons le reste de la matinée dans la ville pour faire un peu de shopping souvenir et se reposer.

Bakka

Ensuite après le déjeuner, nous prenons la route jusque Bakka non loin de là, en passant rapidement par Otternes et Flam mais sans s’y arrêter vraiment. Ces deux villages sont célèbres : l’un pour ses maisons typiques abandonnées l’hiver et l’autre pour son train qui longe le fjord mais nous préférons faire des randonnées que de monter dans un train (on voit déjà très bien le paysage en voiture ou à pied). Arrivés à Bakka, nous choisissons de faire la randonnée Rimstigen. Elle est assez difficile car il y a un fort dénivelé et beaucoup de cailloux. Mais nous sommes quasi seuls (on a croisé que 4/5 touristes en 2vheures!) et la vue est superbe. Comme il faisait très chaud et que l’ascension est assez difficile, nous n’avons pas fait la randonnée en entier jusqu’en haut (il fallait compter 5 heures aller-retour) et avons rebroussé chemin au bout d’une heure mais on était déjà ravis du paysage que l’on a vu.

Voss

Nous sommes ensuite passés voir la cascade de Tvindefossen car elle était sur le chemin pour Voss où on passait la nuit. Elle n’a pas eu grand intérêt pour nous : des barrières donc on ne pouvait pas y s’approcher, plein de touristes, un parking à payer, bref il ne faut pas y aller juste pour ça, il y a tellement de plus belles et aussi grosses cascades un peu partout ailleurs et surtout accessibles et restées naturelles.

Etape de 100kms pour ce road trip en Norvège

Nuit à Voss

Jour 8 : Bergen

C’est le huitième jour de vacances déjà, c’est passé si vite et en même temps on a déjà vu tellement de choses que l’on a l’impression que cela fait un mois que nous sommes ici ! Quel pays enrichissant !

Bergen

Nous prenons la route direction Bergen : située sur la côte sud-ouest du pays, c’est la deuxième plus grande ville du pays et contient 8 grands quartiers. Elle est réputée pour être l’une des villes les plus pluvieuses d’Europe. Mais, pour notre plus grand bonheur, elle était sous le soleil ce jour et tant mieux car elle est vraiment jolie.
Quand nous sommes arrivés, nous nous sommes directement garés en centre ville pour la visiter tranquillement : on a commencé par le quartier pittoresque de Bryggen, avec ses maisons en bois de couleurs vives, là où on a fait beaucoup de petites boutiques artisanales et vu la tour de Rosenkrantz.

Puis, nous avons longé le port pour nous rendre à la forteresse de Bergenhus, puis le grand port de la ville.

Nous sommes ensuite montés par le funiculaire au Mont Floyen où il y avait une magnifique vue sur la ville et le fjord. Nous sommes restés un moment à l’admirer avant de redescendre.

Ensuite, nous avons flâné un peu dans les rues du centre ville et les boutiques chic. Enfin, nous avons terminé la journée par le quartier de Torget et le fish market très impressionnant où nous avons goûté et acheté quelques spécialités (à retrouver à la fin de l’article).

Ce fut une bonne journée de balade dans cette ville que nous avons fort apprécié. En une journée, nous avions vu tout ce que nous voulions voir, mais comme toutes les villes, si on veut l’explorer au maximum il faut rester plusieurs jours. Nous avions loué un grand appartement pas très loin du centre-ville (avec parking gratuit : très important en Norvège car les payants sont très coûteux donc il faut faire attention lorsque l’on réserve un logement en ville !).

Etape de 220kms pour ce road trip en Norvège

Nuit à Bergen (alternatives Booking)

Jour 9 : De Hardangerfjord à Odda

Cascade de Steinsdalsfossen

Nous prenons la route en direction de Norheimsund, où nous nous arrêtons à la cascade de Steinsdalsfossen : il y a un aménagement sur le côté pour monter et passer derrière l’endroit où elle chute. Il n’y a pas beaucoup à marcher mais c’était un super moment, c’est impressionnant de voir l’eau s’écouler vite comme ça vue de derrière. Il y aussi à côté des panneaux touristiques avec l’histoire de la région et nous en apprenons beaucoup.

Nous continuons ensuite par la route, en longeant le Hardangerfjord, toujours de jolis paysages et plusieurs arrêts spots photos. On ne sent pas les kilomètres défilés tant c’est agréable.

Randonnée à Buer

En début d’après-midi, nous avions prévu de faire la randonnée à Buer, dans le comté de Hordaland, situé au bout du bras du fjord, afin de se rendre jusqu’au glacier. Sur le guide que nous avions, c’était écrit « randonnée facile » mais elle ne l’était pas du tout ! C’est accessible mais il faut être bien équipés car il y a quand même beaucoup de dénivelé et surtout ce n’est pas un chemin (sauf les premiers mètres), ce ne sont que des grosses pierres. De plus, il faut escalader par endroit (il y a une corde pour aider au rappel), et pour traverser les différents torrents, ce sont des petites planches étroites posées qui font office de pont ou des gros pneus. Les filles ont trouvé ça plutôt amusant, surtout qu’on avait parfois les pieds dans l’eau. Notre ascension a duré 1h15, et, en haut on a d’un côté la vue sur le bas du fjord, où nous étions garés et de l’autre côté le glacier de Folgefonna. Encore une fois, de jolies couleurs mais peu de glace… Après un arrêt « goûter » il a fallu redescendre en mettant le même temps. Ensuite, nous nous sommes reposés en bas au niveau du fjord où on a croisé plein de buffles et de moutons en liberté. Une belle harmonie avec la nature.

Pour finir cette journée, en rejoignant notre Airbnb qui se trouvait à Sand (encore une joli cabane rouge en pleine campagne), nous sommes passés par la cascade de Latefossen. Il y a vraiment énormément de cascades sur tous les flans montagneux au niveau des fjords, toutes aussi belles les unes que les autres.

Etape de 210kms pour ce road trip en Norvège

Nuit à Sand

Jour 10 : Preikestolen à Lysefjorden, Joperland, Forsand

Cette journée là, on l’attendait avec impatience depuis le début du voyage !

Randonnée de Preikestolen

Nous nous sommes levés tôt pour prendre la route pour une centaine de kilomètres direction Joperland pour effectuer LA randonnée dont tout le monde parle (il y a aussi celle de Trolltunga qui est connue non loin de là mais les 10h de marche aller-retour ne nous tentaient pas, avec ou sans les filles).

Qui dit LA randonnée dit touristes. Ça nous a fait tout drôle car, les autres jours, on ne croisait pas grand monde et on était bien. Par contre ce jour là nous étions très loin d’être les seuls.

Nous sommes arrivés à 9h30, une fois le parking payé (et bing 30€!), nous avons commencé l’ascension. En bas, il y a des panneaux qui indiquent la longueur (presque 5km), le dénivelé, et comment va être le chemin (en forme de bosses avec des montées puis des plats). Il est bien sûr fortement recommandé de ne monter que bien équipés : chaussures de randonnées, de la nourriture, beaucoup d’eau et différents types de vêtements car le temps est changeant.

Durant cette ascension, il y a des parties plutôt plates et agréables (mais peu!) mais la plupart ont un fort dénivelé où il faut marcher sur des pierres très glissantes, dans des parties étroites où il faut faire attentions aux autres personnes. A quelques endroits, il y a des escaliers aménagés ou des planches et des ponts. Elle est assez longue du fait de son chemin escarpé mais assez accessible – il y avait beaucoup de familles avec des enfants de tous âges (les bébés sur le dos ou le ventre des adultes) et des personnes d’un certains âge aussi. Une bonne condition physique est quand même nécessaire.

Nous avons mis un peu plus de 2 heures à atteindre le sommet en faisant des petites pauses de temps en temps car il y avait vraiment des parties très difficiles – et il faisait plutôt très chaud. Tout au long du chemin, le paysage était changeant, nous offrant de jolies vues, vraiment agréable comme ascension.

Vers 11h30, nous sommes enfin arrivés au célèbre « rocher de la chair » : Preikestolen. Et là… Indescriptible, vraiment à couper le souffle ! Une falaise impressionnante qui culmine à 600 mètres au dessus des eaux du Lysefjord. Il faut vraiment le voir en vrai pour se rendre compte de la splendeur de la nature.

Le site – même si balisé – est resté dans son état naturel donc pas de barrières de protection. Avec le monde il fallait faire attention et bien sûr les filles avaient interdiction de s’approcher du bord et devaient raser la roche sur le côté. Elles ont bien respecté les consignes comme tous les enfants présents sur le site. Il y avait énormément de monde sur la roche, mais les gens font très attention aux autres et une file s’installe naturellement pour aller prendre des photos au bout, les pieds dans le vide (j’avoue je n’ai pas osé j’ai énormément le vertige mais le mari l’a fait !).

C’est quand même très impressionnant et le paysage vu par tous les points de vue de la roche est vraiment époustouflant. Nous avons encore une fois eu de la chance avec le temps car quand il fait moins beau c’est souvent dans le brouillard et donc on ne voit pas grand chose. Certaines personnes continuent l’ascension de l’autre côté pour avoir une autre vue et moins de monde. Nous, nous nous sommes arrêtés, sur la roche, pour pique-niquer et admirer la vue pendant une petite heure. En début d’après-midi, on a donc du redescendre en empruntant le même chemin. Cela a pris le même temps que la montée car encore plus de touristes (quand on se croise il faut laisser passer) et souvent plus glissant qu’en montant.

Arrivés en bas vers 15h, nous étions assoiffés (car nos deux grandes gourdes d’eau ne nous ont pas suffit, il faisait vraiment très chaud il faut vraiment en prévoir beaucoup !) mais très heureux d’avoir fait cette randonnée, à ne pas manquer lors d’un passage dans les fjords. Le reste de l’après-midi, nous nous sommes reposés prés du parking – où est aménagé une vraie aire de repos – avant de reprendre voiture et ferry direction Roldal pour la nuit.

Etape de 140kms pour ce road trip en Norvège

Nuit à Odda (alternatives Booking)

Jour 11 :Roldal, Morgedal, Kongsberg

Nous avions prévu de passer une journée à la mer Stavanger mais on a changé nos plans à la dernière minute, le mauvais temps arrivant. Comme nous n’avions réservé que des logements remboursables jusque 24h avant, nous avons changé d’itinéraire et de logement pour les 2 nuits à venir.

Roldal

Roldal est une petite station de ski en pleine montagne qui offre un joli panorama et, comme ce matin il faisait encore beau, nous avons effectué une petite randonnée dans ce village avant de prendre la route en fin de matinée. Encore une fois de jolis paysages verdoyants et une balade agréable où nous avions l’impression d’être seuls, et où on a croisé lapins, écureuils et moutons.

Morgedal

En fin de matinée nous prenons donc la route direction l’est et nous quittons (à regret !) les hautes montagnes et leurs jolis paysages. La pluie arrive (le déluge même !) on ne voit plus à 10 mètres devant et, même si le paysage reste beau, la couleur de l’eau devient grise – alors on se dit qu’on est chanceux d’avoir eu du soleil jusque là, ça n’aurait pas été pareil.

En début d’après-midi, nous arrivons à Morgedal pour visiter le musée du ski : le « Norsk Skieventyr », car avec ce temps impossible de rester dehors. Nous n’avons pas été déçus. C’est un petit musée mais assez complet avec un jeu de piste pour les enfants, des documentaires vidéo, des anciens chalets reconstitués, tous les sports de neige et leur évolution au fil du temps. Nous y avons passé presque 2 heures sans voir le temps passer !

Kongsberg

Nous avons ensuite repris la route en direction de Kongsberg car nous passions la nuit non loin de là donc nous voulions un peu visiter la ville. Mais le temps a eu raison de nous : il faisait très froid, ce n’était pas agréable donc le tour a été rapide et nous nous sommes réchauffés ensuite au centre commercial.

Pour la nuit, nous étions en pleine montagne, au dessus de Kongsberg, un petit chemin sinueux pour monter, puis plus de chemin du tout à la fin mais nous avons trouvé sur place un chalet isolé, très grand et avec décoration montagnarde qui nous a bien plu. Nous étions très bien pour la nuit même s’il faisait très froid – seulement 8 degrés dehors et humide. Nous avons donc allumé le chauffage, mis les couettes et les gros pyjamas pour la nuit, cela changeait des autres nuits où nous avions souvent très chaud ! Mais c’était bien aussi, un petit air d’automne en plein été !

Etape de 250kms pour ce road trip en Norvège

Nuit à Kongsberg (alternatives Booking)

Jour 12 : Oslo

Oslo

Il a plu toute la nuit et toute la matinée, donc pas de balade prévue dans le coin où nous étions alors on a en a profité pour se reposer un peu et faire une matinée au calme avant de reprendre la route en fin de matinée direction la capitale : Oslo. Sur place, il faisait un temps meilleur : plus doux et surtout pas de pluie mais toujours gris. Comme nous étions en voiture et que sommes arrivés par ce côté, nous avons décidé de commencer par visiter le quartier de Bygdoy : petite péninsule en presqu’île résidentielle avec ses musées comme le grand musée du Fram , ses plages et petits ports de plaisance et ses petits sentiers de randonnée. Nous y avons fait une bonne balade à pied dans ce joli cadre resté assez naturel.

Parc Forgner

Ensuite nous avons repris la voiture pour nous rendre au parc Forgner très grand avec différents « quartiers » où la nature est le maître-mot. Nous nous sommes rendus dans la célèbre partie du parc : le parc Vigeland. Il est connu pour ses sculptures, statues et sa grande fontaine. C’est le plus grand parc au monde réalisé par un seul artiste (Gustav Vigeland). Il y a en a tout le long du pont où les touristes imitent leurs positions. Et en haut, derrière la fontaine, on y trouve un monolithe et 121 personnages les uns sur les autres qui représentent le cycle de la vie et où les touristes grimpent dessus. Nous n’avons pas fait le parc Forgner en entier qui est très grand, on voulait surtout voir la partie Vigeland.

Forteresse de Akershus

Ensuite nous avons repris la voiture une dernière fois pour nous garer en centre-ville (on circule très facilement à Oslo – tout comme à Stockholm d’ailleurs – ça change des bouchons parisiens en ville – bon par contre les parkings coûtent un bras mais on le savait !) et finir la journée en grande balade à pied. Tout d’abord, nous nous sommes rendus à la forteresse de Akershus qui fait face à la mer. Il y a une partie château et une partie musée. On s’y est baladé sur les remparts, offrants un beau panorama sur le port avec les bateaux et sur le fjord.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le centre-ville avec tout d’abord le quartier de l’Opéra : très moderne en marbre blanc. Son toit s’étend tout le long jusqu’au bord de l’eau et on peut y monter. Tout en haut derrière, on a une vue sur le quartier moderne – toujours en construction – de Barcode.

On s’est ensuite promené dans le quartier animé autour de la rue Karl avec ses boutiques, bars et restaurants, son grand centre commercial et la cathédrale St Olav. Mais aussi le théâtre National, l’hôtel de ville ou encore la gare centrale. Nous qui venions de passer 10 jours en pleine nature, le retour à la ville nous faisait tout drôle. Nous n’avons pas été emballés par cette partie de la ville que nous trouvions sans charme et trop moderne, ne représentant pas bien le reste du pays.

Après toute cette marche, nous avons passé la soirée au calme dans notre appart-hôtel best western situé non loin du centre ville d’Oslo.

Etape de 100kms pour ce road trip en Norvège

Nuit au Central City Apartments

Jour 13 : Oslo puis retour en Suède : Strömstad

Quartier branché de Grunerlokka

Le soleil est de retour pour cette deuxième journée de visite à Oslo et tout de suite cela rend la visite plus agréable. Nous avons commencé la matinée avec la visite rapide du quartier branché de Grunerlokka avec ses petites boutiques. Puis plus longuement le quartier de Akerselva avec ses parcs, ses petites maisons en bois typique de la Scandinavie à Damstredet et le célèbre cimetière Saint Sauveur (même si nous, on ne connait personne de célèbre en Norvège !).

Centre-ville

Ensuite, direction à nouveau le centre ville avec le palais Royal et ses quartiers chics, l’opéra pour le revoir mais sous le soleil cette fois, le musée du prix Nobel , le musée d’art National et le port avec le joli quartier d’Aker Brygge. Il n’y avait pas beaucoup de monde en ce début d’après-midi et avec la chaleur revenue, nous avons bien apprécié cette balade loin des quartiers branchés.

Suède

En milieu d’après-midi, c’est avec une pointe de Nostalgie que nous quittons la Norvège (Oslo se trouve à une centaine de kilomètres de la frontière) pour retourner en Suède car, demain soir, nous rentrons chez nous. Une fois la frontière passée, nous faisons un premier arrêt à Stromstad : petite station balnéaire avec son grand port animé et son marché aux poissons. Nous avons fait un petit tour dans la ville et un grand tour en bord de mer – loin de la foule du centre-ville.

Enfin, on a repris la route pour dormir à Goteborg, où nous avions loué une petite maison pour la nuit.

Etape de 290kms pour ce road trip en Norvège

Nuit à Göteborg

Jour 14 : Gränna, Norrköping puis Stockholm

Déjà le dernier réveil en Scandinavie, ces deux semaines de road trip en Norvège sont passées à une vitesse folle !

Nous avions la journée pour nous rendre à l’aéroport de Stockholm donc nous avons fait deux arrêts visites/balades.

Granna

Tout d’abord à Granna : gros coup de cœur pour cette petite ville. Elle est située au bord du grand lac Vattern qu’elle domine, donc, elle a un air de bord de mer. Elle est célèbre car c’est LA ville des sucreries et surtout là où sont fabriqués les sucres d’orge. Il y a donc beaucoup de petites boutiques qui en vendent tout le long de la rue principale et on a forcément fait des petits achats. Les principales habitations sont en bois colorées et ont un charme fou. Nous y avons passé une partie de la matinée et le temps a vite défilé.

Norrkoping

Ensuite, nous avons repris la route pour un dernier arrêt : Norrkoping. Nous avons été déçus car LE bâtiment à voir : le Museum of Work était en rénovation et donc masqué par une bâche… Nous nous sommes quand même baladés une petite heure dans la ville mais nous l’avons trouvé plutôt quelconque et moins bien entretenue que d’autres villes suédoises visitées jusque là.

Nous sommes enfin arrivés à l’aéroport de Stockholm vers 18h pour rendre la voiture, enregistrer les valises et prendre notre vol à 21h. Voilà, c’est fini ! Ces deux semaines étaient magiques. C’était un voyage très enrichissant, avec priorité à la nature. C’était notre souhait et il nous a ravi au-delà de nos espérances. Tout nous a enchanté, en commençant par le bien être que l’on a ressenti – il y fait vraiment bon vivre et même, en marchant beaucoup et en visitant, on se ressource et on se repose. Les paysages y sont si spectaculaires : les lacs, les fjords et les montagnes : une diversité avec des vues imprenables et de jolies routes panoramiques qui rendent le voyage si plaisant. Nous n’avons maintenant qu’une envie : y retourner pour explorer le Nord : les îles lofoten et le cercle polaire.

Etape de 470kms

Informations pratiques sur ce road trip en Norvège

L’avion

Nous avons acheté un aller-retour Bruxelles / Stockholm environ 5 mois avant le voyage. Nous n’avons pas le choix de voyager en vacances scolaires, nous sommes partis en juillet. Cela nous a coûté 100€ l’aller-retour par personne. Nous habitons à égale distance de Paris et Bruxelles nous comparons toujours les prix des billets au départ de ces deux villes et là c’était moins cher de Bruxelles. Nous avons voyagé avec Brussels airlines, nous prenons souvent cette compagnie et on la trouve très bien pour le tarif.

La voiture (indispensable pour un road trip en Norvège !)

Une fois les billets d’avion acheté, j’ai directement réservé notre voiture de location pour le séjour. Nous avons loué chez Thrifty Hertz une agence située directement à l’aéroport de Stockholm. Nous avons pris une grande berline 5 places pour être à l’aise, confortablement installés et avoir de la place avec nos valises. Cinq mois avant cela nous a coûté 400€ les 14jours, par curiosité j’ai regardé un mois avant c’était 700€. En atterrissant directement en Norvège (à Oslo), les billets d’avions étaient sensiblement les mêmes (un peu plus cher mais pas grand chose) par contre la location de voiture était déjà à 600€ cinq mois avant (donc beaucoup plus après). Nous avons eu une volvo V60 et aucun regrets elle était parfaite pour nous, on ne s’est pas rendu compte faire autant de kilomètres (il faut dire que le paysage était très plaisant, ça aide!)

Les logements

Nous avons changé tous les jours de logements en mixant Airbnb et Booking. Pour nous quatre, nous aimons un minimum de confort donc pas de camping en tente, il nous fallait toujours un coin cuisine aussi (pour le matin et le soir) donc pas de chambre d’hôtel classique. De plus, on aime être tranquilles le soir pour profiter de notre soirée après une longue journée de balades donc pas de chambre chez l’habitant non plus avec salle de bain ou cuisine partagées. Mais on voyait beaucoup de voyageurs faire ce voyage en camping (tente ou camping car) ou dans des logements partagés cela réduit évidement le coût du voyage. Nous avons dormi 2 nuits en hôtel (une grande chambre pour quatre avec un coin cuisine), 3 nuits dans des appartements d’immeubles (dans les grandes villes) et 8 nuits dans des petites maisons typiques de la Scandinavie (et c’étaient nos coups de cœur). Il n’a pas toujours été facile de trouver un logement en fonction de notre itinéraire car souvent c’était au milieu de « nulle part » donc peu de choix mais à part un seul logement, nous n’avons pas du tout été déçus et même si l’accès n’était pas toujours simple en pleine nature sur des petites routes, c’était si paisible nous y étions si bien. Niveau budget les logements nous ont coûté en moyenne 80€ par nuit pour nous quatre – de 60€ le moins cher à 130€ le plus cher. Donc ce n’est pas excessif, ce n’est pas plus cher qu’en France. La plupart étaient très bien équipés mais il fallait apporter nos draps et serviettes (ou ajouter 10€ par nuit et par personne pour en disposer).

La météo

En juillet il peut faire un peu tous les temps mais nous avons eu de la chance car nous avons eu 12 jours de beau temps sur 14. Il faisait grand soleil, et bien chaud (entre 20 et 30 degrés tous les jours). Une amie qui y a été à la même période un an avant n’avait pas eu cette chance et c’est vrai que les photos ne rendent pas pareil… Par contre les deux jours de pluie il a fait très froid car nous étions dans la montagne donc 8/9 degrés et très humide dans le logement où nous avons du allumer le chauffage, dormir avec pyjamas chauds et couettes (complètement différents des autres soirs où nous avions eu très chaud). Donc même à cette période il faut prévoir un peu de tout dans la valise et espérer avoir de la chance !

L’organisation valises/repas

Pour un road trip comme celui-ci, en changeant de logement tous les jours, ne jamais vraiment défaire sa valise, qu’elle soit toute la journée dans le coffre, il faut être bien organisé. Pour nous quatre, on a pris 3 grosses valises + 2 sacs à dos. On avait les draps et les serviettes dans une valise (car dans la plupart des logements nous en avions besoin sinon il fallait rajouter 10€ par nuit et par personne…) ça c’était la partie la moins cool car il fallait faire et défaire le lit tous les jours. Mais comme on avait bien organisé les valises, on savait où était chaque chose et tout s’est bien déroulé, nous n’avons eu aucun problème (ni aucun oubli exploit!). Nous avions pris aussi nos couverts, assiettes, verres, boites de conservation et glacière pour les repas du midi car forcément on mangeait dehors n’ayant pas de logement à disposition le midi et pour éviter de manger tous les midis sandwichs et chips on se préparait la veille au soir une salade composée ou autre plat froid à manger le lendemain midi ce qui nous a permis de varier les repas. On mangeait un plat chaud le soir dans le logement en cuisinant rapidement et on faisait les courses tous les 2/3 jours (il y a beaucoup de supermarchés même dans les petites villes). En Suède nous avons été au restaurant mais en Norvège pas du tout car c’est hors de prix (en Suède les prix sont comme chez nous). Rien que les courses au supermarché ça coûtait très cher (par exemple une boîte de conserve à 1€ chez nous coûte là bas 3/4€). Au restaurant pour boisson / plat et dessert il faut compter en moyenne 40€ par personne donc à 4 ça chiffre vite et nous n’avions pas le budget pour (on a préféré se faire plaisir autrement). De plus le midi nous étions souvent en pleine nature donc de toutes façons par de restaurant à proximité donc notre organisation nous a bien convenu pour ce séjour surtout que le temps s’y prêtait bien donc c’était agréable de pique-niquer tous les midis. Une seule fois il a plu le midi alors nous avons du manger dans la voiture c’est sur que si ça avait été ainsi tous les jours on aurait du s’organiser autrement…

Les Enfants

Nos filles ont 5 et 8 ans et elles ont été enchantées autant que nous par ce voyage. Elles n’étaient pas plus fatiguées que nous. La voiture ne leur a posé aucun soucis car elles ne sont pas malades dans les moyens de transports, avaient leurs jouets à disposition et lecteurs DVD. Elles suivent très bien le rythme pour la marche et la randonnée car elles ont l’habitude : on vadrouille beaucoup dans notre région tout au long de l’année. Et puis on s’accordait des phases de détente et de repos tout au long de la journée – un bien pour tous. Nous, nous sommes du matin et pas du soir, en vacances on aime se coucher tôt pour profiter pleinement de la journée donc même sans elles nous n’aurions pas organisé le voyage autrement, et c’est tellement mieux de découvrir le monde à 4 (on voyage sans problème avec elles depuis qu’elles ont 1 an!)

La vie sur place

En Norvège le niveau de vie est très élevé (monnaie couronne norvégienne) alors qu’un Suède c’est comme chez nous (monnaie : couronne suédoise). Tout se paie par carte dans ces deux pays (même le petit parking perdu en pleine nature où il faut payer seulement 30cts) donc nous n’avons jamais eu à tirer de la monnaie, je ne sais donc pas à quoi ressemble billets ou pièces dans ces deux pays. Au niveau de la langue nous avons toujours parlé anglais sans soucis et pour la lecture de certaines cartes ou autres… Merci google traduction 😉 ! On arrive toujours à se débrouiller, il ne faut pas se priver de voyager même si on ne parle pas d’autres langues.

Spécialités culinaires

Nous avons goûté quelques spécialités de la Scandinavie lors de notre voyage. Certaines nous ont beaucoup plus d’autres non.
En pâtisserie, nous avons testé le Kanelbullar : roulé à la canelle et c’est tellement bon on en a mangé souvent tout au long du voyage , le semlor : petit pain à la crème fouétée , le Kransekake : un gâteau aux amandes et le Julebrod : petit pain avec des raisins.

Au niveau du salé, nous avons évidement mangé beaucoup de poissons frais, mais aussi le Kaviar en tube : ce sont des œufs de poissons fort salés, le Brunost : le fromage brun sucré – c’est assez spécial, nous n’avons pas aimé, toutes sortes de viandes en boulettes (bœuf, veau, poulet), en encore du saucisson de renne/ baleine et élan.

Budget de ce road trip en Norvège

Total pour 2 semaines pour nous 4 :

  • Avion :400€
  • Location de voiture : 400€
  • Hébergements : 1080€
  • Essence : 280€ (sensiblement le même prix que chez nous)
  • Péages : 100€ (peu de routes payantes par contre les entrées des grandes villes et des tunnels sont payants)
  • Parkings : 200€. C’est un budget à prévoir car c’est cher (exemple : Oslo 8€ l’heure en plein centre ville ou encore Preikestolen pour faire la randonnée 30€)
  • Les ferrys : 100€ (le tarif dépend de la longueur de la traversée et de l’horaire à laquelle vous prenez le bateau. On a payé entre 8€ et 30€ la traversée).

Nous n’avons pas pris de transport en commun on circule très bien en voiture partout, même dans les capitales, jamais de bouchons !

Total : 2560€ soit 640€ par personne pour 2 semaines, ce à quoi il faut rajouter la nourriture (là ça dépend si on préfère restaurants, cuisine à la maison ou pique-nique mais dans tous les cas il faut prévoir de quoi faire surtout en Norvège), les visites payantes (assez chères dans les grandes villes mais on trouve quelques musées gratuits surtout certains jours, il faut se renseigner), et les autres petites dépenses plaisir et les souvenirs. Dans tous les cas, le coût de ce voyage n’est pas excessif et il reste accessible même à petit budget donc pas d’excuse pour ne pas y aller !

Alors, qui est tenté par un road trip en Norvège ?

Laisser un commentaire