La team @Happyfamilyetcie vous raconte son road trip de 2 semaines en Namibie, un pays encore préservé de l’influence de l’homme.

Découverte de la Namibie

Article invité

En préambule, sache que cet article a été écrit par la team @Happyfamilyetcie, une jolie petite famille qui a souhaité raconter son périple de 2 semaines en Namibie.

L’avantage de ce pays, c’est qu’il n’y a pas de décalage horaire. C’est aussi un pays fabuleux, avec une des plus faibles densités au monde, un pays encore préservé de l’influence de l’homme, un pays aux multiples facettes loin du tourisme de masse.

Se rendre en Namibie

Pour aller à Windhoek, capitale de la Namibie, il n’y a pas de vol direct depuis la France. Il faudra prévoir minimum une escale.
Nous avons le choix principalement parmi 6 compagnies aériennes (astuces pour trouver un billet avion moins cher). La durée du vol minimum étant 11h40 mais pouvant augmenter suivant les escales.

Les escales se faisant principalement en Afrique du Sud, nous n’oublierons pas le certificat de naissance, traduit plurilingue des enfants (disponible à la mairie de leur ville de naissance) qu’il est obligatoire de présenter sur le sol sud-africain. D’ailleurs, le dollar namibien a une parité égale à celle du rand sud-africain (1 euro: 16,28 dollar namibien).

Escale en Afrique du Sud

Donc, si vous transitez par l’aéroport de Johannesburg, profitez des heures d’attente pour faire votre change ou retirer des rands au distributeur : cela vous fera gagner du temps à l’arrivée à Windhoek.

Sinon, bien sûr, vous pouvez retirer de l’argent dans les nombreux distributeurs ou échanger dans les bureaux de change.

Arrivé à l’aéroport, il n’y a pas de visa nécessaire. Aucun vaccin n’est obligatoire mais, bien sur, il est conseillé d’être à jour de ses vaccins universels.

Une solution peut être aussi de prendre un vol pour Cap Town, qui est souvent moins cher, et rejoindre la Namibie en voiture. L’occasion de découvrir la cote sud africaine par la même occasion  (c’est ce que nous avons fait ;-).

Enfin, n’oublie pas de découvrir d’autres pays d’Afrique sur le blog.

Carte

On vous met la carte indicative de notre road trip en Namibie.

Jour 1 : l’arrivée en Namibie

En cette première journée, on se prépare pour notre road trip. Tout d’abord on file récupérer notre voiture de location.

Nous avons plusieurs choix : prendre une berline (ce qui nous coûtera moins cher) mais à la vue du mauvais entretien des routes et des nombreuses gravel road (routes gravillonnées) à prendre, il est plus sage de se rabattre sur un 4*4. Pour les 4*4, il est possible d’en prendre un avec une tente sur le toit (jusqu’à 4 personnes), ce qui permet d’économiser les lodges, qui sont assez excessifs (jusqu’à 10 fois le prix d’un campement) mais qui reviendra plus cher que de poser sa tente au sol.

Maintenant, on prend la route (à gauche !) pour aller faire des courses dans un supermarché car on ne trouvera pas beaucoup de choix de denrées durant notre périple.

Allez hop ! Maintenant direction le nord du pays pour découvrir le parc animalier dʼEtosha. Après 4 heures de route goudronnée, nous montons notre tente au Taleni Etosha Village Camp qui se trouve juste à l’extérieur de Anderson Gate, la porte d’entrée du parc animalier d’Etosha.

Le lieu est juste trop charmant !

Jours 2, 3 et 4 : Parc animalier d’Etosha

Notre deuxième journée commence par un petit-déjeuner lors duquel un koudou vient faire le curieux ! Puis une girafe passera tranquillement près de nous !! C’est juste magique !!

Nous prenons la voiture est rentrons dans le parc animalier d’Etosha. Etosha possède 114 espèces de mammifères et 340 espèces d’oiseaux. Ce parc est une des plus grandes réserves animalières du monde, il s’étire sur 350km d’Est en ouest est à une surface de 22912 km².
Il est possible dans ce parc de conduire de manière autonome et de ne pas prendre de guide.

Et là, dès notre entrée, on en prend plein les yeux !!! C’est un festival !! Impossible de ne pas croiser des springboks, des zèbres, des éléphants, des oryx, des girafes ou autre rhinocéros. Quel spectacle magnifique !

3 camps principaux sont disponibles pour camper et se poser après les journées de découvertes du parc : Okaukuejo (le plus à l’Ouest), camp récent très bien aménagé, le plus occidentalisé ; Halali, le plus au centre (que nous choisirons pour y dormir 3 nuits), plus sommaire mais très bien placé ; Namutoni, le plus à l’est.

Il faudra réserver des mois à l’avance pour espérer avoir une place dans un de ces restcamps. Tous les camps possèdent un point d’eau où il est possible d’observer durant toute la journée les animaux qui viennent s’abreuver.

Il est préférable de choisir le mois d’hiver de la saison sèche pour observer les mammifères, car les arbres, sans feuilles, facilitent la visibilité et ils viennent plus souvent aux points d’eau.

Rester trois jours entiers sur place nous permet de prendre le temps d’observer la vie sauvage et d’en prendre plein les yeux !

2 semaines de road trip en Namibie blog voyage lifestyle

Jour 5 : Erongo

Nous débutons notre 5ème journée namibienne en prenant la route vers le sud pour aller dans lʼErongo, partir à la rencontre du peuple San.

Après 5 heures de route, nous posons notre tente au Omandumba bush camp sur un emplacement de camping immense, sans électricité où il faudra faire un feu pour chauffer l’eau de la douche ! Quel bonheur de se sentir si proche de la nature !

Non loin de là, il est possible de rencontrer le peuple San. Pas de réservation, il faut juste prendre la piste entre Omaruru et Spitzkoppe et vous pourrez les rencontrer. Pas de guide ni d’intermédiaire, ce sont eux qui fixent les prix et vous invitent à découvrir leur ancien mode de vie.

1h30 d’échanges, à marcher dans le bush avec eux, où ils vous montreront comment ils font du feu, comment ils chassaient… Rencontre très enrichissante, juste magique !!

On poursuit ce beau voyage en Namibie.

2 semaines de road trip en Namibie blog voyage lifestyle

Jours 6 et7 : Spitzkoppe

Pour notre 6ème jour, on reprend la piste pour arriver jusqu’à Spitzkoppe, après 1h20 de piste. Spitzkoppe est un bloc de granit d’origine volcanique (1728m) qui s’élève au milieu des plaines désertiques environnantes. Incroyable décor avec des palettes de couleurs fascinantes changeant avec le soleil.

Ici pas d’eau, ni électricité mais possibilité d’avoir de l’eau à l’entrée du camp. On chausse nos baskets et c’est parti pour une randonnée fabuleuse à travers ce décor grandiose !! Terrain de jeux incroyable pour les enfants.

C’est tellement beau que nous y resterons 2 nuits. Deux nuits sous tente, ce n’est pas un hôtel 5 étoiles mais l’on se couche avec les millions d’étoiles de la voie lactée comme spectacle !

Jour 8 : Swapkomund

Pour notre 8ème jour, nous prenons la direction maintenant de Swapkomund, situé à 1h30 sur la côte atlantique.

Nous passons observer, non loin, à Cape Cross, une des plus grandes colonies d’otarie du monde. Entre 80.000 et 100.000 spécimens qui se sont installées ici. Attention à l’odeur !!!!

2 semaines de road trip en Namibie blog voyage lifestyle

On apercevra également des chacals roder pour essayer de faire d’un bébé leur proie.

Il est possible de trouver à Swapkomund de nombreux Airbnb.

Jours 9 et 10 : Sessriem

Le 9ème jour, nous prenons la route vers Sessriem sans oublier de faire une halte à Walvis Bay pour voir des centaines de flamands roses en liberté. Quel spectacle !

2 semaines de road trip en Namibie blog voyage lifestyle

Il nous faudra 4h30 de piste pour arriver à Sesriem. Une fois là-bas, on s’installe au Sesriem Camp NWR, qui se trouve à l’intérieur du parc. Parc sans aucun charme mais qui offre l’avantage de pouvoir aller voir les dunes dès 6h30 pour le lever du soleil et ne rentrer qu’à 19h30 (ceux qui sont au camping en dehors du parc peuvent rentrer à 7h30 et revenir à 18H30).

Les dunes de Sossusvlei se trouvent à 60km de là, par une route goudronnée. La rivière Tsauchab creusait son lit au travers du désert du Namib, elle s’est asséchée et les dunes de Sossusvlei lui ont fait un barrage insurmontable. Des dunes de sable rouge, rose et ocre, selon l’heure du jour, se dressent fièrement et forment un cirque avec, à leurs pieds, un lac asséché avec des acacias centenaires pétrifiés. Une impression de désolation absolument grandiose !!

2 semaines de road trip en Namibie blog voyage lifestyle

Nous resterons deux nuits afin de profiter pleinement du site.

Jours 11 : Windhoek

Le 11ème jour marque notre retour vers Windhoek. Nous roulerons encore sur ces si belles pistes traversant des décors splendides.

Namibie, tu nous auras enchanté par tes paysages grandioses si variés, par ta faune sauvage, par ta nature non dégradée par l’empreinte de l’homme.

Se retrouver si proche de la nature, avec si peu de touristes… Nous nous sommes retrouvés nous-mêmes…

Le budget

Hébergements en Namibie

  • Prix du campement Taleni Etosha Village : 32,40€
  • Prix du campement Halali : 65€
  • Prix Omandumba bush camp: 27€
  • Prix du campement à Spitkoppe : 34,80€
  • Prix du campement à Sessriem : 65€

Activités

  • Prix Entrée du parc à Etosha 4,80€ par adulte , gratuit pour les enfants et 60cts par voiture (tarif journalier)
  • Tarif dʼun safari accompagné pendant 3 heures : 29,50€ par personne
  • Prix rencontre avec le peuple San pendant 1h30 : 10,20€ par personne
  • Prix de location d’une berline : 30€ par jour
  • Prix de location d’un 4*4 : 65€ par jour (possibilité d’en louer avec tente sur le toit à des tarifs plus élevés)
2 semaines de road trip en Namibie blog voyage lifestyle
2 semaines de road trip en Namibie blog voyage lifestyle
2 semaines de road trip en Namibie blog voyage lifestyle
2 semaines de road trip en Namibie blog voyage lifestyle
2 semaines de road trip en Namibie blog voyage lifestyle
2 semaines de road trip en Namibie blog voyage lifestyle

Isabelle Houles

Isabelle Houles

Je suis kiné pédiatrique et maman de 2 enfants. J’aime profondément mon métier où j’essaye d’aider les enfants en tentant d’améliorer leur quotidien et d’accompagner leurs parents. Je fais aussi régulièrement des missions humanitaires à Madagascar. J’aime découvrir notre belle planète et la faire découvrir à mes enfants. S’ouvrir aux autres, au monde est une si belle richesse.

2 Commentaires

  • Lea dit :

    Ça donne envie ! 🙂

  • Nicolas dit :

    Quel plaisir de lire cet article alors que nous arrivons justement à la fin de notre road trip en Namibie.
    Nous avons été subjugués par la beauté de ce pays.
    Nous allons également partager notre ressenti sur notre blog. On serait honorés d’avoir prochainement votre avis 🙂

Laisser un commentaire